Choisissez un parcours

Portrait-Laurence-de-la-boutique-Aurelia-2.PNG
Portrait-Laurence-de-la-boutique-Aurelia-1.PNG
aurelia-lyon-interieur-01.jpg
aurelia-lyon-interieur-02.jpg

On a interviewé Laurence !

My Presqu'île : Quelles sont les deux qualités indispensables d’un artisan ?
Laurence : L'envie et la créativité ! Un jour on fait un petit sac, s'il plait on le lance, on s’inspire de ce que les clients pensent et cela nous donne encore plus de bonnes idées ! On peut se faire plaisir tous les jours et faire parler notre créativité.

My Presqu'île : Décrivez-nous votre équipe en 3 mots !
Laurence : Trois personnalités, trois métiers : la confection, la broderie et l'administratif. Moi je brode et je laisse l’administratif (c’est tout ce que je n’aime pas faire!)

My Presqu'île : Déjà 40 ans d’existence, qu’est-ce que ça fait ?
Laurence : Ça ne fait que 6 ans que j’ai repris la boutique donc j'ai encore du mal à réaliser pour les 40 ans. Je suis arrivée ici car mes enfants sont partis de la maison et je voulais m’occuper. Je connaissais cette boutique que j’adorais et j’ai proposé mes services quelques jours par semaine dans la broderie. J’ai continué jusqu’à ce que la gérante décide de vendre. C’est là que j’ai repris Aurélia ! On a décidé de fêter ses 40 ans, la boutique est au même endroit depuis le début, elle fait partie du décor de ce quartier et c’est important de marquer le coup !

My Presqu'île : Sur une échelle de 1 à 10, dites-nous, combien votre animation sera chouette ?
Laurence : 10 sur 10 j’espère (sourire) ! Ça va être un chouette moment. Nous souhaitions à l'origine faire cet anniversaire en juin mais on s'est dit que pendant [Re]trouvailles My Presqu'île, ce serait encore plus sympa. Et nous sommes juste à coté de la place Gailleton, donc les passants qui se seront fait tirés le portrait, pourront venir nous faire un coucou à la boutique !

My Presqu'île : Pourquoi les absents à votre animation auront tort ?
Laurence : Parce qu’ils vont louper les petits sachets de smarties que j'ai préparé pour les participants ! De délicieux smarties de chez Violette et Berlingot qui plus est... Et puis bon, ils passeraient à côté d'un véritable atelier de confection et ses machines à broder !

My Presqu'île : Le mot de la fin ?
Laurence : J’espère être là pour les 50 ans d'Aurélia !